bratata
A+ A- A

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

capture decran 2013 08 09 a 16 51 32L'été est bien installé et les vacances ont déjà commencé pour certains. Sacs et valises se remplissent !

Quelques idées de lectures sélectionnées par les participantes des rencontres littéraires !


 

9782234048041 TLa femme coquelicot de Noëlle CHATELET
Marthe a soixante-dix ans. On pourrait croire que ce n’est plus l’âge de la passion. Pourtant, elle va s’autoriser à la vivre avec Félix, l’homme aux écharpes multicolores, son aîné de dix ans... Une passion faite de l’émerveillement des âmes et aussi celui des corps. Tout ce qu’une longue vie d’épouse et de mère ne lui a pas donné. Enfants et petits-enfants, qui l’avaient assez vite rangée à la rubrique « troisième âge » et « grand-mère gâteau », devront assister à la métamorphose de Marthe en cette femme coquelicot, éclatante et fragile, toute au bonheur d’aimer et d’être aimée.

L’avis de Corinne
Très beau livre.

 



LegardinierUne fois dans ma vie de Gilles LEGARDINIER
Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de la vie et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d’aimer, dont aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Au milieu des hommes, cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, avec tous les moyens et l’imagination débordante dont elles disposent, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts…

L’avis de Maryse
C’est un vaudeville qui se passe dans le milieu du théâtre. Léger et agréable à lire pour l’été. Elle conseille vivement de lire la délicieuse postface !



CVT Dans la Foret 7057Dans la forêt de Jean HEGLAND
Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.

L’avis d’Yvette
Roman très prenant qui amène à se poser des questions sur notre société. Il s’agit d’une dystopie.



Guerre de Louise

Les gratitudes de Delphine DE VIGAN
Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

L’avis d’Yvette
Elle a tellement aimé ce livre qu’elle l’a lu deux fois !

 


 

Le poison damourLa nuit d’après d’Yves VIOLLIER
Joseph vient de mourir, presque centenaire. Cette vie qu'il a forgée de ses mains, lui, le menuisier, il l'a partagée pendant soixante-dix ans avec Eglantine. Au fil des heures de la nuit " d'après ", celle-ci se souvient de leurs jours heureux et des plus sombres, et de cette promesse qu'a faite Joseph avant de partir.

L’avis de Michèle
Livre très prenant, universel et bouleversant. Elle y a retrouvé les croyances rurales de ses grands-parents.

 

Les Enfants De L aubeL’art de perdre d’Alice ZENITER
L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "harki". Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie, des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace.

L’avis de Jeannine
Roman très intéressant qui permet d’en apprendre plus sur la vie des harkis.

 

 

 

Celle que je ne suis pas

L’heure de Juliette d’Elsa CHABROL
Juliette espionne toute la journée, de son balcon, les faits et gestes des neuf autres habitants de Pouligeac, hameau perdu au fin fond des Cévennes. Juliette a cent un ans et des poussières. Il y a également Léonie, presque nonagénaire, Franz et Martine, fringants retraités, Vivette et sa fille Aurélie, qui ressassent leur mépris des hommes, ou encore Pierrot, le benjamin du village - il a quarante-sept ans. Ce gentil colosse assure les courses et tâches essentielles à la survie de tous. Le jour où il décide de quitter Pouligeac pour trouver une épouse à la ville, les habitants catastrophés se mobilisent, Juliette à leur tête. Tous les moyens sont bons pour faire rester Pierrot.

L’avis de Jeannine
Livre cocasse et léger.

Soyez imprudents les enfantsDes pierres dans ma poche de Kaouther ADIMI
La narratrice, une algérienne trentenaire, vit et travaille à Paris depuis quelques années. Ici, tout et tous devraient la séduire, pourtant, elle se retrouve souvent au petit matin sur un banc de la rue des Martyrs, auprès de Clotilde, "femme sans maison" qui parfois accepte de parler d'elle. Assise à son côté, la jeune femme compte les pierres dans sa poche, les pierres suivent ses pensées, lui permettent d'égrener les obligations de la journée à venir. La plus désagréable est-elle de se retrouver au bureau à feindre le bonheur dans une ville étrangère ? Ou de répondre aux coups de fil incessants de sa mère qui se désespère de la savoir encore célibataire ? Ou bien la perspective de revenir en Algérie pour le mariage de sa sœur avec l'image détestable des gens qui quittent leur pays sans remords pour vivre là-bas ? A moins que le plus difficile soit de devoir accepter le manque sidérant des amis d'enfance, de la révolte permanente contre un état autoritaire et absurde, de la lumière d'Alger aveuglante et enveloppante.

L’avis de Claudie
L’héroïne du livre se retrouve prise entre deux cultures, algérienne et française. Sujet grave mais traité de façon humoristique.

 

 

Les loyautes

Continuer de Laurent MAUVIGNIER
Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu'à aujourd'hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter. Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu'elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

L’avis de Claudie

Il s’agit d’un voyage initiatique pour une mère et son fils à travers les magnifiques paysages du Kirghizistan. Se lit comme on regarde un film.

 

A travers la nuit et le vent de Françoise BOURDON
David Steiner et Hannah Ritter sont complices depuis toujours. Leur amour a grandi avec eux, à l'ombre d'un tilleul. Mais, en 1933, l'antisémitisme et la guerre menaçant, David sait que, parce qu'il est juif, il devra quitter Berlin, son pays... et Hannah. Il se réfugie avec les siens en Drôme provençale, terre d'accueil protestante. Durant les heures sombres de la guerre, David et Hannah vont, chacun, montrer un courage exemplaire, le premier dans la Résistance, la seconde auprès de familles juives persécutées... Séparés par les drames, les années, rescapés de tout, David et Hannah pourront-ils se retrouver et offrir une chance à leur amour ?

L’avis de Suzanne
Roman sur le thème de la seconde guerre mondiale. Agréable à lire.

Les clés du royaume d’Archibald Joseph CRONIN
C'est un roman sur la tolérance. Un vieux prêtre écossais, le père Francis Chisholm, au caractère peu conventionnel et en proie aux critiques, se rappelle son enfance tourmentée avec la mort de ses parents, sa vocation soudaine, ses efforts pour vivre et partager son appel à l'amour et à la tolérance, de l'Écosse à l'Extrême-Orient. Le roman évoque les soixante dernières années du prêtre qui fut missionnaire en Chine et qui traversa guerres, famines et épidémies.

L'avis de 

Il émane de ce livre une grande tolérance, le personnage fait preuve d’un esprit ouvert.