bratata
A+ A- A
  • Suivez-nous sur:

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

lecture plage

Épisode #2

 

 

 

 

 

 

Et puis PauletteEt puis Paulette de Barbara CONSTANTINE

A la campagne, Ferdinand vit seul dans sa ferme. Il a deux fils qui vivent loin et deux petis-fils : « les Lulus ». Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. Très naturellement, les Lulus, lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais il finit tout de même par aller la chercher. De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s'agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d'enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette...

L’avis de Roselyne :
Ce roman, plein d’humour, décrit la vie en communauté. Sympa et fait du bien.

 





D acierD’acier de Silvia AVALLONE

A Piombino, triste cité industrielle de Toscane, l'île d'Elbe miroite au loin comme un paradis inaccessible. Deux adolescentes et amies, Anna et Francesca, sont les reines de ce royaume cabossé. Ensemble, elles jouent de leur éclatante beauté, rêvent d'évasion et parient sur une amitié inconditionnelle pour s'emparer de l'avenir. Mais le père de Francesca est violent et sa mère est totalement soumise à son mari.

L’avis de Marie-Thérèse :
Le roman nous renvoie aux problèmes que peuvent connaître les familles dans les quartiers difficiles. C’est un livre dur, sur l’amitié.


 

 

France recit d une enfanceFrance, récit d’une enfance de Zahia RAHMANI

Rien d'évident dans cette enfance française, malgré l'école, les fêtes villageoises, la joie de découvrir la littérature et l'art. Les cinq premières années en Algérie, les conflits avec son père harki, le racisme ordinaire ont marqué la petite fille puis l'adolescente rebelle. Ses souvenirs évoquent la peur, la solitude, la violence et son désir de fuir, mais aussi l'envie de vivre en société : si Zahia a pu malgré tout s'intégrer, c'est grâce à sa mère qui, elle, a refusé l'assimilation et n'a eu de cesse de transmettre à sa fille la fierté de ses origines.

L’avis de Nicole : Ce récit autobiographique sur les harkis, sujet trop peu abordé dans la littérature, est très bien raconté. 

 

 

le liseurLe liseur de Bernhard SCHLINK

A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance d'une femme de trente-cinq ans dont il devient l'amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et l'un de leurs rites consiste à ce qu'il fasse la lecture à haute voix. Cette Hanna reste mystérieuse, elle disparaît du jour au lendemain. Sept ans plus tard, Michaël assiste, dans le cadre de ses études de droit, au procès de cinq criminelles et reconnaît Hanna parmi elles. Elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais, sans lui parler, Michaël comprend soudain l'insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée. Il la revoit une fois, bien des années plus tard. Il se met alors, pour comprendre, à écrire leur histoire.

L’avis d’Yvette : Très beau livre, qui a été adapté au cinéma dans le film The reader, réalisé par Stephen Daldry, avec Kate Winslet et Ralph Fiennes.

 A suivre...