bratata
A+ A- A
  • Suivez-nous sur:

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

Jeu blanc

Auteur(s)Wagamese, Richard (1955-2017)Voir l'auteur (Auteur)

Autres auteursRaguet-Bouvart, ChristineVoir l'auteur (Traducteur)

Titre(s)Jeu blanc / Richard Wagamese ; traduit de l'anglais par Christine Raguet.

Editeur(s)Genève : Zoé, 2017.

Collection(s)(Ecrits d'Ailleurs).

RésuméIl faut que Saul Indian Horse raconte son histoire, qu'il se remémore son enfance rythmée par les légendes ojibwés, la récolte du riz et la pêche ; son exil l'hiver de ses huit ans et son adolescence, passée dans un internat où les Blancs font tout pour effacer en lui son indianité. C'est pourtant au coeur de cet enfer qu'il trouve son salut, grâce au hockey sur glace. Joueur surdoué, Saul réussit à rejoindre l'élite du sport national, mais c'est sans compter le racisme qui règne dans le Canada des années 1970. On retrouve dans "Jeu blanc" toute la force de Richard Wagamese : la magie qu'il insuffle aux relations entre l'homme et la nature, et sa capacité à retranscrire la singularité et la richesse de l'identité indienne.

NotesTrad. de l'anglais (Canada).

Indice(s)
R

Thème Indien Canada Racisme Sport

Du même auteur
Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
SupportBib. d'origineSectionLocalisationCoteActuellementDate retour
LivreCentraleAdulteRomanR WAG Jsorti03/02/2018

Description

Chargement en coursChargement en cours...
Source : Amazon

L'auteur

Source : Wikipédia
Chargement en coursChargement en cours...

Note (0)

0 votant

Note de la notice : 

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Coups de coeur (1)

Ghémina
Le 08/12/2017 à 13:28
D'origine ojibwé, Richard Wagamese (1955-2017) est un des principaux écrivains indigènes canadiens. Après "Les Etoiles s'éteignent à l'aube", "Jeu blanc" est son deuxième livre traduit en français. Wagamese a puisé dans sa propre histoire pour écrire ce roman, considéré aujourd'hui comme son oeuvre majeure.

Il faut que Saul Indian Horse raconte son histoire, qu'il se remémore son enfance rythmée par les légendes ojibwés, la récolte du riz et la pêche ; son exil l'hiver de ses huit ans et son adolescence, passée dans un internat où les Blancs font tout pour effacer en lui son indianité.

On retrouve dans "Jeu blanc" toute la force de Richard Wagamese : la magie qu'il insuffle aux relations entre l'homme et la nature, et sa capacité à retranscrire la singularité et la richesse de l'identité indienne.

Mon avis

"Jeu blanc" est avant tout une vibrante histoire de rédemption, de quête des origines, d’apaisement et de pardon. La voix de Richard Wagamese incomparable s’est tue en mars 2017. De cela, une fois le livre refermé, le lecteur se sentira inconsolable

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté