bratata
A+ A- A
  • Suivez-nous sur:

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

5/5 pour 1 votant

Auteur(s)Hegland, Jean (1956-...)Voir l'auteur (Auteur)

Autres auteursChicheportiche, JosetteVoir l'auteur (Traducteur)

Titre(s)Dans la forêt / Jean Hegland ; traduit de l'anglais par Josette Chicheportiche.

Editeur(s)Paris : Gallmeister, 2017.

Collection(s)(Nature writing).

RésuméRien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé. Des rumeurs courent : épidémies, crise énergétique, catastrophe nucléaire... Les gens se terrent et fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours bien vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses. Considéré comme un véritable choc littéraire aux Etats-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

NotesTrad. de l'anglais (Etats-Unis).

Indice(s)
R

Du même auteur
Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
SupportBib. d'origineSectionLocalisationCoteActuellementDate retour
LivreRoger Martin du GardAdulteCoups de coeurR HEG Dsorti21/02/2018

Description

Chargement en coursChargement en cours...
Source : Amazon

L'auteur

Source : Wikipédia
Chargement en coursChargement en cours...

Note (1)

5/5 pour 1 votant

Note de la notice : 

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Coups de coeur (1)

Cécile
Le 12/01/2018 à 17:09
Inédit en France, mais grand succès aux Etats-Unis lors de sa parution en 1996, ce livre est un véritable trésor bouleversant et inoubliable. Dans une langue magnifique, Jean Hegland aborde la force des liens familiaux lorsque tout signe de civilisation a disparu. Elle réfléchit aussi à notre rapport au monde matériel et à notre relation avec la nature. Ainsi, Nell, observe : «Quand je pense à la façon dont nous vivions, à la désinvolture avec laquelle nous usions les choses, je suis à la fois atterrée et pleine de nostalgie.»

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté