bratata
A+ A- A

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

Espace Abonné

Il faut flinguer Ramirez

Auteur(s)Petrimaux, Nicolas (Auteur)Voir l'auteur

Titre(s)Il faut flinguer Ramirez [Texte imprimé]. Acte 1 / Nicolas Petrimaux.

Editeur(s)impr. en Belgique). ; Grenoble : Glénat, 2018.

Collection(s)(Glénat comics) (Il faut flinguer Ramirez ; 1).

RésuméEt si derrière la légende du pire assassin mexicain... Se cachait le meilleur expert en aspirateurs de tous les temps 'Falcon City, Arizona. Jacques Ramirez travaille à la Robotop, une entreprise d’électroménager et l’un des fleurons industriels du coin. Employé modèle, il bosse vite, bien, et sait surtout se faire discret. Pour cause : il est muet. Sa vie bascule le jour où deux membres d'un dangereux cartel pensent reconnaître en lui l’homme qui a trahi leur organisation par le passé : Ramirez, le pire assassin que le Mexique ait jamais connu. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sous le chapeau du nettoyeur légendaire se cacherait désormais... un expert en aspirateurs hors-pair. Et maintenant que les hommes du cartel l’ont démasqué, ils feront tout, absolument tout... pour flinguer ce fumier ! Pour marquer son entrée au catalogue Glénat, Nicolas Petrimaux livre un hommage réjouissant aux thriller d'action des années 1980. Un récit brutal et sans temps mort servi par une ligne à la puissance cinématographique, convoquant autant le Friedkin de Live And Die in LA que Tarantino ou Rodriguez.

Série : Il faut flinguer Ramirez. Vol 1.

Internet
http://www.flinguerramirez.com/
. Site officiel de la bande-dessinée "Il faut flinguer Ramirez"

Langue
Fre
. Fre

Du même auteur
Slide à la main possible dans le tableau
Exemplaires
SupportBib. d'origineSectionLocalisationCoteActuellementDate retour
LivreRoger Martin du GardAdulteCoups de coeurBDA PET I1en rayon

L'auteur

Source : Wikipédia
Chargement en coursChargement en cours...

Note (0)

0 votant

Note de la notice : 

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Coups de coeur (1)

Pascal
Le 24/04/2019 à 12:10
Nicolas Petrimaux a trop regardé les films de Tarantino quand il était petit ! Alors forcément, ça laisse des traces. Mais un bon coup d'aspirateur et tout s'efface. Sauf peut-être le passé de Ramirez... Le trait, les couleurs, le découpage sont maîtrisés, le scénario est vif et drôle, les personnages bien déjantés.
Coup de maître de la part de Petrimaux, qui pour un premier album place la barre très haut !

Ceux qui ont emprunté ont aussi emprunté