bratata
A+ A- A

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

Espace Abonné

Sfar, Joann

Illustrateur. - Scénariste. - Cinéaste. - Diplômé de l'Ecole des Beaux-arts de Paris et titulaire d'une maîtrise de philosophie. - Travaille à l'Atelier des Vosges (en 1998)
Nice
Employé pour :
                   - Sfarington, Joann (1971-....)
606 trucs pour faire craquer les garçons / Clémentine Lebel ; ill. de Joann Sfar, 1996
Les Robin Goodfellows / Marc Lizano ; d'après un conte du très honorable Joann Sfarington, 2000
Gainsbourg : hors champ / Joann Sfar, DL 2009
Libération, 2003-11-25

Wikipédia


Enfance et études


Joann Sfar est issu d'une famille séfarade de Sétif, en Algérie, du côté de son père et ashkénaze ukrainienne du côté de sa mère. Sa mère Lilou est chanteuse et son père André Sfar est avocat, engagé dans la lutte contre le néonazisme, adjoint de Jacques Médecin à la mairie de Nice, avant de démissionner lorsque Médecin accepte le soutien du Front national pour faire adopter le budget municipal. Sa mère meurt quand il a quatre ans ; il est élevé par son père et son grand-père (ancien résistant, médecin dans la brigade Alsace-Lorraine puis rabbin). À l'âge de dix-sept ans, il entretient une correspondance qui dure plusieurs années avec l'auteur de bande dessinée Pierre Dubois, lequel le soutient dans son projet de faire de la bande dessinée.
Après des études aux lycées Masséna et Honoré-d'Estienne-d'Orves, Joann Sfar effectue un cursus philosophique à l'université Nice Sophia Antipolis où il a pour enseignants Clément Rosset, Jean-François Mattéi, André Flécheux, et y obtient une maîtrise. Il termine sa formation à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dans l'atelier de Pierre Carron, où il suit les cours de morphologie de Jean-François Debord.

Débuts en bande dessinée


En 1994 Joann Sfar publie ses premières planches à l'Association rejoignant ainsi Jean-Christophe Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer, David B., Mokeït et Lewis Trondheim avec qui il collaborera par la suite. Ces auteurs font partie de la nouvelle vague d'auteurs de bande dessinée française des années 2000 qui revendique une liberté formelle en cherchant à s'éloigner des formats classiques franco-belges.
Dans les années 90 il rejoint l'atelier Nawak avec d'autres auteurs de l'Association, puis l'atelier des Vosges avec des auteurs comme Frédéric Boilet, Marjane Satrapi, ou Christophe Blain avec qui il collabore (Donjon, Socrate le demi-chien)
Il développe très vite un grand nombre de série adultes et jeunesse (Petit Vampire, Sardine de l'espace), dans des formats classiques (Le Chat du rabbin, Donjon) ou plus novateurs (Klezmer ou ses Carnets autobiographiques).

Succès et diversification


À partir des années 2000 Sfar rencontre un succès grandissant à la fois populaire et critique (plusieurs prix à Angoulême)  qui lui permet de se lancer dans de nombreux projets en parallèle de son activité d’auteur.
Il publie des billets dessinés dans la presse généraliste (Mon cahier d'éveil dans Charlie Hebdo, Télérama, Le Huffington Post).
Il illustre des classiques de la philosophie (Candide de Voltaire, Le Banquet de Platon), et se lance dans l’écriture de romans (L’homme arbre).
Joann Sfar a exercé la fonction de directeur de collection chez l'éditeur Bréal Jeunesse, où il a publié des livres pour la jeunesse. En 2005, il crée et dirige la nouvelle collection de bandes dessinées « Bayou » chez l'éditeur Gallimard.
Sa série Petit Vampire est adaptée pour la télévision en 2003. En 2010, il se lance dans le cinéma avec le film Gainsbourg, vie héroïque qui obtient le César du meilleur premier film. En 2011 il sort une adaptation en dessin animé du Chat du Rabbin et obtient César du meilleur film d'animation.
À partir du date-|18 février 2013, il présente dans l’émission Downtown sur France Inter une chronique artistique intitulée « Vous voyez le tableau ».
Dans le cadre de l'élection municipale de 2014 à Paris, il croque des dessins depuis les QG de campagne d'Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet.
En 2016-2017, Sfar expose à l'Espace Dali à Montmartre : Joann Sfar - Salvador Dali : Une seconde avant l’éveil.
Joann Sfar est également musicien, il joue notamment du ukulélé. Il a ponctuellement joué sur scène avec Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dionysos. Sfar est l'auteur de pochettes du groupe et du clip de la chanson Tes lacets sont des fées. Il a également réalisé, avec Kerascoët, le clip Hyacinthe pour Thomas Fersen.

Vie privée


Il est actuellement le compagnon de Louise Lacoste, actrice. Il fut marié à Sandrina Jardel. Ils divorcent en 2014.