bratata
A+ A- A

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

Espace Abonné

Timmons, Bobby

Pianiste de jazz
                   - Chet Baker quintet
                   - Cannonball Adderley Quintet
                   - Bobby Timmons Trio
                   - Art Blakey and the Jazz messengers
Chet Baker and Crew [Enregistrement sonore] / Chet Baker, trp ; Phil Urso, saxo t ; Bobby Timmons, p ; Jimmy Bond, cb...[et al]. Pacific Jazz 7812052
Grove jazz
Grove Music Online : Timmons, Bobby [Robert Henry] - http://www.oxfordmusiconline.com (2008-12-28)

Wikipédia


Bobby Timmons naît en 1935 en Philadelphie et est élevé par son grand-père, responsable dans une église. Timmons commence le piano à l’âge de 6 ans, prend des cours à 8 ans avec un oncle professeur de musique classique, et joue bientôt en tant qu’organiste dans l’église de son grand-père, ce qui explique les fortes influences Gospel de son jeu. Il commence sa carrière à l’âge de 19 ans, se fait rapidement remarquer et arrive sur le devant de la scène jazz à la fin des années 1950. En effet, après des périodes avec Kenny Dorham puis Chet Baker il se joint aux Jazz Messengers d'Art Blakey en 1958, le début d’une période prolifique. Il y écrit sa célèbre composition Moanin’ qui deviendra non seulement le morceau phare des Messengers et du pianiste mais aussi un standard de jazz souvent repris.
Il rejoint ensuite le quintet de Cannonball Adderley pour de nouveaux succès critiques et commerciaux. C’est au sein de cette formation qu’il composera ses deux autres morceaux célèbres, Dat Dere et This Here. De retour chez les Jazz Messengers, il décide sous peu d’entamer sa propre aventure en trio et commence à enregistrer dans ce format. Le succès commercial ne sera pas au rendez-vous malgré la qualité musicale des albums et Timmons continuera à enregistrer à droite à gauche avec Lee Morgan ou Johnny Griffin, anciens camarades du groupe d'Art Blakey. En 1966, il enregistre au vibraphone.
Petit à petit sa carrière déclinant, Timmons tombe dans l’alcoolisme et meurt d’une cirrhose en 1974 à l’âge de 38 ans. Son influence sur les pianistes des générations suivantes se retrouve chez Ramsey Lewis ou encore Benny Green et son style ancré dans le blues est apprécié par de nombreux amateurs de jazz.