bratata
A+ A- A

Logo mediatheque seul02

Médiathèque de Saint-Fons

Espace Abonné

Waldron, Mal

Pianiste et compositeur de jazz. - Prénoms complets : Malcolm Earl
                   - Prestige jazz quartet (The)
                   - Charlie Mingus quintet (The)
                   - Jackie McLean quintet
                   - Charlie Mingus jazz workshop
                   - Jackie McLean sextet
                   - Jackie McLean quartet
                   - Max Roach quartet
2 guitars [Enregistrement sonore] / Kenny Burrell, Jimmy Raney, guit. ; Mal Waldron, p... [et al.]. Prestige 78445
LC authorities - http://authorities.loc.gov (2004-04-22)
Monde, 2002-12-04

Wikipédia


Après une licence en lettres obtenue à l'université du Queens, Mal Waldron travaille à New York au début des années 1950 avec Ike Quebec, George « Big Nick » Nicholas, et dans des groupes de rhythm and blues. Il joue avec Charles Mingus de 1954 à 1956 et accompagne Billie Holiday de 1957 à sa mort en 1959. Il participe également à des sessions d'enregistrement pour Prestige Records, en tant qu'accompagnateur, arrangeur et compositeur (il compose Soul Eyes à cette période). À la mort de Billie Holiday, il enregistre en tant que leader.
En 1963, à la suite d'un accident cérébral, dû à la fatigue et à une overdose d'héroïne, il doit réapprendre à jouer, apparemment à partir de ses propres enregistrements.
Il compose des musiques de film (The Cool World, 1964, Trois chambres à Manhattan, 1965, Sweet Love, Bitter, 1967), ainsi que des musiques pour le théâtre et des ballets.
Il s'installe en Europe en 1965, habitant d'abord à Munich, puis, dans les dernières années de sa vie, à Bruxelles plus particulièrement à Uccle rue Vanderkindere.
Il enregistre beaucoup, en Europe et au Japon, retournant régulièrement aux États-Unis pour donner des concerts. Son album Free at Last (1969) est le premier disque enregistré par le label ECM. À partir de la fin des années 1960, il joue dans le groupe jazz-rock Embryo.
Dans les années 1980 et 90, il joue beaucoup avec Steve Lacy, notamment en duo, autour de compositions originales ainsi que de Thelonious Monk.